14 septembre 2014

Finis, finis, finis! (les produits!) # 4

Ahh ce que j'aime terminer des produits de beauté \o/ 
Aujourd'hui un nouveau petit tour dans mon beauty-garbage (ultra-glamour, n'est-ce pas?) (et préparez-vous à en voir d'autres arriver, je vois beaucoup de flacons se vider à vitesse grand V par ici - j'dis ça, j'dis rien)


J'ai parlé de la plupart de ces produits dans mon billet rituel cocooning, que je devrais m'octroyer encore plus régulièrement vu l'énorme stress que cette rentrée a généré en moi..

Je m'étais jurée de super bien m'organiser pour tout faire parfaitement, et au final je me sens déjà débordée entre le nouveau - et très prenant - travail au labo, les cours et le blog.. Mais bon il faut voir le côté positif de la chose: d'une part ça va, je l'espère, s'arranger quand je vais m'y habituer/trouver mon rythme de croisière (on croise les doigts, inchallah, tout ce qu'on veut :P), et d'autre part c'est l'occasion parfaite pour enfin utiliser tous mes produits, qui n'attendent qu'une journée bien chargée pour être enfin considérés les fourbes. Ahaha :D hum.. trève de blablatage, voici mes produits terminés! 


27 août 2014

Retour sur ce que j'ai emporté en vacances: du bon, du moins bon et du pas utilisé

Parce qu'entre ce qu'on emporte et ce qu'on utilise réellement, il y a parfois un fossé... de la taille d'un gommage pour le corps ou d' un spray démêlant.




Je mets ici le lien vers le billet original, où je détaille tout ce que je prends comme produits de beauté pour deux semaines de vacances au soleil, et où je donne quelques astuces pour bien faire ses valises. 
Si un article est disponible, il suffit de cliquer le lien pour le retrouver. Ici je ne vais parler que des produits pas encore "revus" sur le blog :)

24 août 2014

Un Jardin en Tunisie... Fleur d'Oranger & Néroli

Souvenirs d'enfance. Le mois de mai, ma grand-mère, le jardin. Ce jardin merveilleux, baigné de soleil, où se côtoyaient jasmin et oranger, figuier et géranium, menthe et romarin, et où l'on avait toujours plaisir à s'oublier parmi les fleurs, ou à dévorer les fruits délicieusement juteux. Cet incroyable sentiment de plénitude, à la fraicheur de l'aube... la mer qui s'affaire, qui frissonne, les plantes qui embaument, les feuilles qui bruissent ou qui plient sous le poids de la rosée.


Le mois de mai. ma grand-mère, le jardin. C'est le mois pour cueillir la délicate fleur d'oranger, le moment de distiller ses jolies fleurs dans la cour de la maison, le temps de sentir la joie à plein nez d'un bout à l'autre de la rue.